Association Chrétienne d'Entraide Missionnaire  - Centre Maranatha
RSS

Articles récents

PARDONNEZ
LA PERSEVERANCE
SOIS FORT
Tes associations peuvent te perdre
SEMINAIRE DE RESTAURATION MAI 2019

Catégories

ACEM BLOG
encouragement
Exhortaciones
exhortation
exhortations
Famille
INFO/ NEWS
informatios
JEUNESSE
Missions
NEW YEAR
PENSEE DU MOIS
Pensée du mois
poèmes
poesie
présentation
SHARING/PARTAGE
SUPPORT OUR MINISTRY
teachings
témoignage
témoignages
fourni par

Mon blog

TEMOIGNAGE

SEPTEMBRE 2011
 
 
TEMOIGNAGE : LA MAIN DE DIEU M’A RELEVEE
Jérémie 33 :6 « Voici, je lui donnerai la guérison et la santé, je les guérirai. Et je leur ouvrirai une source abondante de paix et de fidélité »
 
 
On ne peut parler de relevement sans parler de chute. Pour connaitre le relevement de Dieu par sa grâce, il faut  d’abord avoir fait une chute. Un enfant de Dieu, un Serviteur de Dieu peut chuter mais la grâce de Dieu peut lui être accordée si et seulement si celui-ci parvient à connaitre sa chute et se repentir. Il est vrai que la grâce de Dieu peut ne pas se manifester forcement de la même manière pour tout le monde mais elle est disponible et le relevement est possible.
Que celui  qui est donc debout  ne s’enfle pas d’orgueil car c’est  la grâce de Dieu qui le soutient. Que celui qui est donc debout prenne garde de ne pas tomber.
Je suis une Servante de Dieu qui a connu la chute et le relèvement de Dieu dans ma marche chrétienne, la grâce de Dieu et la compassion des Saints m’ont été accordées. Aujourd’hui, je suis debout et je continue ma course au Nom de Jésus Christ. Je me suis retrouvée à vivre pendant deux années, une vie de débauche. Cette situation m’a semblé passagère au début car je croyais aider Dieu par ma compromission dans cette relation  qui avait pour but d’abouter à un mariage. Au fur et à mesure que ça durait au fond de moi, le trouble s’installait mais je n’arrivais plus à m’en sortir de la spirale. Je savais que ce que je faisais était mauvais aux yeux de Dieu, mais il me manquait la force de me décider. Cependant j’oubliais que mon corps ne m’appartenait plus en tant qu’enfant et Servante de Dieu et que le propriétaire Christ avait un droit de regard et un pouvoir de décision sur mon corps qui  est le temple du Saint Esprit. Il est pour le Seigneur et le Seigneur est pour lui  1 Cor 6 :13 En plus que je devais fuir l’immoralité.
Dieu a dit dans sa parole que celui qui détruit ce temple, lui-même le détruira. Par mes pratiques, j’activais la colère de Dieu dans ma vie mais cependant il y’avait des sœurs qui pleuraient et payaient le prix dans la prière pour ma vie. Un jour je suis tombée gravement malade et j’ai senti la mort m’approcher. Je voyais mon deuil et mon corps à la morgue parmi d’autres morts. J’avais peur de dormir car je me retrouvais avec les morts. Le Seigneur a envoyé des Serviteurs et Servantes pour me parler et j’ai commencé à prendre conscience de la gravité des choses que j’avais eu à faire.
Je commençais à ressentir la raideur de la mort dans mes membres et je n’en pouvais plus. Le Seigneur m’a parlé de cet état  en me rappelant son amour et qu’il m’avait appelé à son service.  Il m’a dit également qu’un arbre qui ne produit pas  du fruit sera jeté. Et ce jour là j’ai pris la décision d’arrêter cette relation et de dire au Seigneur je reviens à toi, fais de moi ce que tu as prévu, ce fut le début de la guérison de cette maladie qui m’avait vraiment affaiblit. J’avais la peau sur les os et  la peine de faire quoique ce soit.
 Comme nous devons assumer les conséquences de nos péchés, quelques semaines plus tard, j’ai appris que j’étais infectée du VIH/SIDA. Le Seigneur m’a pardonné mais la conséquence est là. Je suis séropositive et je dois l’assumer car c’est le salaire de mon péché.  Rom 6 :23. C’est la récompense de ma désobéissance.  J’en parle aujourd’hui parce que j’ai appris à travers cette situation à être responsable de mes actes dans le sens propre du terme. Dieu m’a averti deux années auparavant dans un rêve et je n’ai pas fait attention, ni compris le message et j’en suis au résultat aujourd’hui.
Dieu est juste dans ses sentences et il a toujours raison dans tout ce qu’il fait car il est Dieu. J’ai dit au Seigneur «  Avec ou sans VIH, je te servirais dans l’obéissance et la parfaite soumission, car seuls tes plans pour ma vie sont meilleurs ». Le Seigneur m’a permis il ya plusieurs années d’avoir une formation de Conseillère Psycho-sociale sur le VIH/SIDA et de mettre sur pied une Association pour encadrer les malades du Sida en se basant sur la parole de Dieu. Aujourd’hui  j’ai décidé de m’investir dans la lutte contre cette pandémie qui fait des victimes aussi bien dans l’Eglise de Jésus Christ que dans le monde par la parole de Dieu.
Pour l’Eglise de Jésus Christ, ce sujet est un tabou, il faut le briser pour éviter tous les dégâts, pour soutenir les frères ou les sœurs. Il faut un changement de mentalité dans l’Eglise par rapport à ce mal. Mon message interpelle le peuple de Dieu à avoir un comportement de compassion au lieu de la méfiance, du rejet ou du mépris envers les personnes infectées par le VIH et les malades du SIDA dans les assemblées. L’Eglise doit comprendre que ce mal n’est pas le pire des cas celui qui serait d’être séparé de Dieu et de passer son éternité loin de Dieu ou que nous soyons debout à nos yeux et  par terre aux yeux de Dieu.
Dans le Corps du Christ j’exhorte les chrétiens par des séminaires à prendre conscience de la gravité de tomber dans le péché de l’immoralité, d’éviter les conséquences douloureuses qui peuvent en résulter par exemple l’infection par le virus du Sida. Je les encourage à offrir leurs corps à Dieu comme des sacrifices vivants car le diable rode comme un voleur cherchant qui dévorer. J’envisage par la grâce de Dieu, me mettre à la disposition de ce public par mon écoute, mon amour, mes connaissances et des conseils  spirituels.
Ce témoignage vous a été partagé pour vous encourager par amour du prochain à prendre une décision par rapport à votre vie si vous êtes dans l’immoralité, pour ceux qui sont dans le rejet à cause du VIH dans l’Eglise, leurs familles il y a un mot pour votre condition , Dieu vous aime et il est prêt à vous pardonner votre péché et vous apporter la consolation  .Vous qui lirez ce témoignage sachez encore que Dieu sait tout, il n’ya rien de caché qui ne vienne à la lumière .
 Fortifiez-vous et prenez courage. Dans votre attitude de réelle repentance et de sincère humiliation devant Dieu, sa fidélité, son amour, sa bonté et sa grâce vous seront manifestés. Rien n’est impossible à Dieu et à celui qui croit.
Je rends grâce à Dieu pour tous ceux qui m’ont soutenu de près ou de loin par des prières et encouragements pendant ces moments de faiblesse. Qu’ils soient bénis au nom de Jésus Christ.
Que Dieu vous bénisse
Servante  Emy
 
 
En cas de besoin vous pouvez prendre contact avec moi  je vous répondrais :
Maranathacentre@yahoo.fr

1 commentaire pour TEMOIGNAGE:

Commentaires RSS
xabrame on dimanche 2 octobre 2011 19:54
soeur Emy je ne s'ai que te dire a part que ton message est trés édifiant!!! jesus t'aime tout ce qui t'ai arrivée n'est pas fait en vain. Tu est un des témoignage vivant du seigneur;que dieu puisse te bénir. SHALOM
Répondre au commentaire

Ajouter un commentaire

Votre nom :
Adresse email : (obligatoire)
Site web:
Commentaire :
Vous pouvez modifier votre texte : agrandi, gras, italique, etc. avec les codes HTML. Voici comment faire..
Post Comment